Les relations sociales

Essentiellement, les voisins...

[...] "Les relations sociales se limitaient aux quelques voisins qui, le soir tombé, venaient bavarder sur le pas de la porte ou au coin de l'âtre. Des hommes la plupart du temps car les femmes étaient toujours retenues par les ultimes tâches ménagères.

"Campaysou" venait échanger les nouvelles, rarement accompagné de sa fille "Cézougne" qui aimait bien bavarder avec Charlotte et Marie.

Je ne me souviens que des prénoms et des surnoms des hommes, compagnons de chasse de François et de de mon oncle Jean: Théodore, Joachin et le malicieux petit "Coustet", bossu aux yeux de porcelaine, bricoleur de génie qui retapait les fusils à piston , les montres et les horloges détraquées." [...]

[Extrait de: "Mémoires",  de Pierre Cazaubon]

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site